APRIL : Promouvoir le logiciel libre

L’association APRIL se consacre à la promotion et à la défense du logiciel libre dans l’espace francophone et plus particulièrement en France. Créée en 1996 et regroupant quelques 5000 membres (chiffres 2015), l’association intervient dans la sphère politique et légale d’une part, dans les médias et de nombreuses manifestations publiques d’autre part.

L’efficacité de son action pour faire accéder les logiciels libres aux marchés publics, pour les diffuser auprès du personnel enseignant ou les populariser auprès du grand public est reconnue.

Aller sur le site de l’APRIL->

LQDN : La liberté de choisir

La Quadrature Du Net (LQDN) est une association française fondée en 2008 dont le but est la défense des droits et des libertés des citoyens sur Internet. Très active sur les plans politiques et médiatiques, LQDN s’est mobilisée contre tous les textes contrôlant ou réduisant l’anonymat, le libre partage, la libre expression sur Internet (DADVSI, HADOPI, ACTA, LOPPSI, Loi sur le renseignement et bien d’autres).

Proposant des outils de pression ou de benchmark politique à ses sympathisants, LQDN semble être devenue une interlocutrice reconnue dans les débats politiques que soulèvent les technologies de l’information et de la communication.

Aller sur le site de LQDN ->

Un Parti Pirate en France

2006. La France des internautes est toute entière occupée par la loi DADVSI : Droit d’Auteur et Droits Voisins dans la Société de l’Information.

Transposition dans la loi française de la directive européenne EUCD (entrée en application en 2002), la loi DADVSI, qui paraît au Journal Officiel en août 2006, aura divisé le pays entre défenseurs du droit d’auteur et défenseurs des libertés.

C’est dans ce contexte que l’idée de créer un Parti Pirate en France voit le jour. Officiellement enregistré en avril 2009, il présentera son 1er candidat dès septembre 2009, aux élections législatives partielles dans la 10ème circonscription des Yvelines.

Aller sur le site du Parti Pirate ->